Actualités

Le canal de Sainte-Croix est une petite merveille de fraîcheur et de verdure qui porte l'eau de l'Argens sur les communes du Thoronet et de Lorgues.
Conçu sous le règne de Charles X par une poignée d'hommes avisés, il fut réalisé entre 1843 et 1846, autorisé par une ordonnance royale de Louis-Philippe.
Il étire ses quelques trente kilomètres, c'est le plus long canal d'irrigation du Var, du hameau de Sainte-Croix jusqu'au Pont d'Argens d'où il se divise en deux branches secondaires.

Accolé au pont, le canal de la rive gauche traverse l'Argens et sillonnant le territoire lorguais, rejoint le fleuve au Plan de la Vache. Le canal de la rive droite, lui, reste sur les terres du Thoronet jusqu'au hameau des Mauniers.

Avant le passage du canal, les terres étaient alors réservées à la culture du blé, de la vigne et des oliviers. La proximité de l'eau et la possibilité d'arroser sans dépendre des conditions climatiques a soulevé l'enthousiasme et transformé en verdoyantes prairies et en généreux potagers, les rives autrefois incultes de l'Argens.

Le canal de Sainte-Croix est parsemé d'ouvrages d'art, lavoirs, aqueducs, ravissants ponts de pierres, qui furent construits par des ouvriers talentueux sous la direction des ingénieurs des Ponts et Chaussées.

Aujourd'hui géré par une ASA (association syndicale autorisée), représentant un groupement de propriétaires, le canal est entretenu par un aygadier.
Ses berges accueillent une faune et une flore remarquables.

Héritage exceptionnel, choyé et entretenu par des générations d'hommes et de femmes, le canal continue depuis 165 ans à transporter l'eau bienfaisante.
 
Son avenir est entre nos mains et chacun se doit d'être un acteur de sa pérennité.

Extraits du livre « Au cœur du Var, le canal de Sainte-Croix » de Béatrice Gomez.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris